Un bar chez vous, c’est possible !

Vous allez souvent au bar, et vous adorez les cocktails, mais à force ça commence à revenir cher ? Pourquoi ne pas établir un petit bar chez vous ?
En plus de revenir beaucoup moins cher qu’aller au bar du coin, vous pourrez impressionner vos invités avec de bons petits cocktails maison.

Petite précision : je ne compte pas attaquer le sujet de la bière ou du vin, qui ne sont clairement pas mes points forts.

Le matériel

Avant de commencer quoi que ce soit, il vous faut un minimum de matériel. Voici le strict minimum :
  • un shaker. Beaucoup de cocktails se font au shaker, c’est indispensable.
  • un verre doseur de bar. Un côté fait 2cl, l’autre 4cl, c’est parfait pour doser les cocktails. En plus la forme est étudiée pour ne pas en foutre partout
  • de quoi faire des glaçons. Un cocktail sans glaçon, c’est pas très froid, et un cocktail pas très froid, c’est pas très bon
  • si vous utilisez des citrons entier, un couteau et un pilon. Ça devrait pas être trop dur à trouver.
  • évidemment, des verres, il vaut mieux avoir plusieurs tailles et prendre la taille adaptée au cocktail que vous faites. Mettre un cocktail court (10cl) dans un verre 25cl, ça donne l’impression que vous êtes radin. Ceux que j’utilise le plus sont les Tumblers, des grands verre de 25cl, parfait pour tous les cocktails longs (ce que je vous recommande le plus quand vous débutez), et de temps en temps les verres à martini (environ 10 à 15cl). C’est toujours bien d’avoir des Old Fashionned pour déguster de bons alcools forts ainsi que des verres à eau pour certains cocktails un peu trop court pour des Tumblers.
Ensuite d’autres ustensiles en plus peuvent servir, mais ils sont dispensables :
  • un presse-citron de bar, c’est pratique, mais n’importe quels presse-agrumes font l’affaire. Mieux, acheter du jus de citron, pour ne pas avoir à les presser vous même
  • un allume-gaz pour les cocktails flambés, c’est cool, mais un briquet fait aussi l’affaire
  • une cuillère à mélange peut être remplacée par n’importe quelle cuillère que vous avez déjà

Les bouteilles essentielles

Une fois que vous avez le matériel, il va falloir avoir de quoi faire des cocktails !
Le conseil que je vous donne est de trouver des cocktails que vous aimez bien, et de choisir les bouteilles en fonction. Surtout, prenez des choses que vous aimez, sinon vous aurez du mal à savoir quoi en faire et conseiller vos invités.

Ceci dit, quelques bouteilles sont assez essentielles tellement elles sont présentes dans beaucoup de cocktails, et il y a quand même quelques minima à posséder. Voici mon avis sur la base à avoir, c’est à dire ce que je prends en priorité quand je dois composer des cocktails autre part que chez moi. Commençons par le sans alcool :
  • Sirop de sucre de canne, qui est ajouté pour le goût sucré dans le cocktail le plus connu, le Mojito
  • Jus de citron vert, lui aussi présent dans le Mojito et beaucoup d’autres cocktails, pour le côté acide
  • Jus d’orange, souvent utilisé, et qui se marie bien avec beaucoup d’autres jus
  • Sirop de grenadine, qui apporte le goût sucré, et notamment dans ceux sans alcool
  • de l’eau gazeuse, qui sert à allonger beaucoup de cocktails, tout en donnant un côté pétillant
  • de la limonade
Niveau alcool, il n’y a pas vraiment d’obligations, mais il y a quand même des alcools plus classiques qu’on retrouve dans les cocktails les plus connus. Je vous fais part de ma sélection avec la marque associée. Mon critère personnel est d’avoir des bouteilles pas trop dégueulasse (exit le bas de gamme à 10€ ou moins), sans excéder un prix raisonnable (en général dans les 20€). Selon vos envies, vous pouvez quand même faire vos cocktails avec de très bonnes bouteilles, comme le font les bars de grande renommée.
  • Vodka, je prends de l’Absolut Vodka (car c’est ce que prend le bar que je fréquente)
  • Tequila, je prends de la Tiscaz (idem)
  • Rhum industriel, il n’y a vraiment que 2 choix : Havana Club ou Bacardi. Honnêtement, on trouve plus facilement le Havana Club
  • Rhum agricole,  mon choix se porte sur le 3 Rivières, bien que je n’ai pas un avis très tranché sur la question
  • Whisky, on retrouve le plus souvent le Jack Daniels et le Ballantine. Pour le moment, je prends plutôt du Jack
  • Triple sec, le plus connu est le Cointreau, et l’avantage est qu’il se trouve très facilement
  • Gin, on m’avait recommandé le Bombay Sapphire. A mont tour, je recommande ce bon conseil !
  • Amaretto, je prends du Disaronno par habitude, je n’ai pas pris le temps d’essayer les autres
Quelques remarques sur cette liste : tout d’abord au niveau du rhum, si vous préférez le Ti’Punch, prenez plutôt un rhum agricole, alors que si vous préférez le Mojito, prenez plutôt un rhum industriel, qui est un peu moins fort au niveau du goût. L’amaretto est un péché mignon de ma part car c’est sucré et de plus j’aime bien ce petit goût d’amande. Ceci dit, c’est loin d’être un alcool très courant, d’ailleurs beaucoup de gens à qui j’ai posé la question ne savait même pas ce qu’était un amaretto.

Commencez par vos alcools préférés, et étoffez petit à petit, selon la place dont vous disposez ! Pouvoir faire 2/3 cocktails bien équilibrés, c’est déjà super.

Quelques cocktails pour commencer

Que faire quand on n’y connait rien ? Heureusement, il y a beaucoup de cocktails faciles à réaliser et qui ne demandent pas énormément de bouteilles ou de matériel. Voici une petite liste non exhaustive des cocktails les plus connus que vous pouvez faire avec les bouteilles citées ci-dessus.

Mojito

Pour celui-là, il vous faut de la menthe fraîche, mettez quelques feuilles au fond d’un Tumbler , pilonnez pour faire sortir les arômes.
Ajoutez de la glace pilée (environ 2/3 du verre).
Ensuite, ajoutez:
2cl de sirop de sucre de canne (ou du sucre de canne en poudre selon votre convenance),
– 3cl de jus de citron vert,
– 6cl de rhum industriel,
– puis remplissez avec de l’eau gazeuse.
Touillez un peu avec la paille, c’est prêt !

Ti’Punch

Dans un verre Old Fashionned, mettez  2cl de sirop de sucre de canne,
et une tranche de citron vert. Écrasez le citron avec un pilon,
puis ajoutez 6cl de rhum agricole.
C’est prêt, attention ce cocktail est très fort !

Margarita

Les quantités peuvent varier selon les écoles, à vous de choisir les ratios que vous préférez.
Versez dans un shaker :
– des glaçons (évidemment),
– 5cl de tequila,
– 3cl de triple sec
– 2cl de jus de citron.
Secouez le shaker, versez dans un verre à margarita ou à martini, c’est prêt !

Tequila Sunrise

Directement dans le Tumbler,
– mettez des glaçons,
– 6cl de tequila,
– 12cl de jus d’orange, et remuez.
Ensuite, versez doucement 2cl de sirop de grenadine, pour ne pas que ça se mélange directement, ça donne un petit effet sympa.
Servez avec une paille !

Aphrodisiaque

Dans un shaker,
– Quelques glaçons,
– mettez 2cl de gin,
– 2cl de triple sec
2cl de jus de citron.
Secouez le shaker, et versez, de préférence dans un verre à martini.
Remplissez d’eau gazeuse (environ 10cl), et c’est prêt !

Gin Fizz

Ou plus généralement tout Fizz (qui se fait en remplaçant le Gin par un autre alcool, j’aime particulièrement avec de l’amaretto), se fait toujours de la même manière :
Dans un shaker:
– avec des glaçons,
4cl de gin (ou un autre alcool, mon préféré est l’amaretto),
– 2cl de jus de citron,
– 1 cl de sirop de sucre de canne.
Secouez le shaker, versez dans un tumbler.
Remplissez d’eau gazeuse (environ 10cl), et c’est prêt !
A noter : vous pouvez transformer ça en cocktail court en le faisant dans un verre plus petit et en ne mettant pas d’eau gazeuse. Dans ce cas là, on parle non plus d’un Fizz mais d’un Sour, très bon également.

Godfather

Très simple, dans un verre Old Fashionned, versez :
4cl de whisky
2cl d’amaretto
Remuez, et c’est prêt !

Pour aller plus loin

Cette liste ne contient que des cocktails connus, que vos invités reconnaîtront probablement. Je dois vous l’avouer, ce ne sont clairement pas mes préférés, la moitié sont des cocktails courts, un peu trop forts et qui manquent de complexité. De plus les autres ne sont pas particulièrement recherchés. J’affectionne les jus de fruits, qui donnent beaucoup plus de goût et de légèreté au cocktail, notamment le jus d’ananas qui mousse beaucoup, et l’avantage des jus est avoir plus d’ingrédients, pour rendre le cocktail plus complexe. Le principal défi est d’avoir un cocktail équilibré : pas trop sucré, pas trop acide, pas trop fort, et sans avoir un ingrédient qui prend trop le dessus sur les autres.

Je vous laisse sur deux de mes créations qui sont toujours unanimement appréciés :

Zombie Island

Très facile à faire, au goût exotique et se boit comme un jus de fruit (c’est le cocktail le moins fort que je fais). Par contre aucun des ingrédients ne fait partie des essentiels …
Mettez dans un shaker
– des glaçons
2cl de Curaçao bleu,
2cl de Soho,
12cl de jus de maracuja (fruit de la passion).
Secouer le shaker, versez dans un Tumbler, et servez avec une paille.

Hurricane

Nommé comme celui d’un certain bar, dont j’ai repris les ingrédients et improvisé sur les quantités (ce qui donne forcément un goût différent). C’est un cocktail complexe, très équilibré et très fruité.
Dans un shaker:
– des glaçons,
– 1cl de rhum ambré,
– 1cl de rhum industriel,
– 1cl d’amaretto
– 1cl de Galliano Vanilla.
 -> NOTA BENE : A noter qu’au début j’utilisais le double sur les quantités d’alcool, ce qui donnait un cocktail assez fort et surtout très traître, sans le dénaturer.
Ajoutez également
le jus d’un demi citron (ou 2cl),
le jus d’une demi orange (environ 5cl),
– 5cl de jus de pomme,
3cl de jus de maracuja,
1cl de grenadine.
On shake shake shake ( le shaker ! pas son …), bref, versez dans un Tumbler, et servez avec une paille.

Vous pouvez remplacer le Galliano Vanilla, pas très facile à trouver, par du limoncello, et mettre 2cl de rhum industriel si vous n’avez pas de rhum ambré. Dans les deux cas, le goût final ne changera pas énormément.

A vos shakers !

A propos :
François Dupayrat Lead Développeur Lead Développeur chez Auticiel, curieux et maker sur mon temps libre ! Ma passion du moment change souvent.
Catégorie : DIY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *